Home

Une femme se lie d’amitié avec ce chat errant au regard triste et décide de lui offrir un foyer

Ce gentil chat a vécu plusieurs années dans la rue. Alors, lorsqu’une femme est venue pour lui au refuge, il était le plus heureux des chats.

Un chat âgé de 6 ans a été emmené au refuge Animal Humane Society après avoir passé de longues années dans la rue.

Le pauvre petit félin était dans un triste état. En plus des cicatrices dues à des bagarres, des dents cassées et une blessure à l’œil (qui avait guéri heureusement), il était également positif au virus de l’immunodéficience féline (le sida du chat).

Malgré tout, il avait l’air heureux et ronronnait quand on le câlinait. Il a été décidé de l’appeler Bruce et le refuge a commencé à lui chercher un foyer.

Chaque fois que quelqu’un s’arrêtait devant lui, Bruce se mettait à ronronner, espérant qu’un jour il serait adopté.

Pour le refuge, Bruce est le plus gentil et le plus doux des chats. Nul doute qu’il saura égayer la vie de ceux qui l’adopteront.

C’est lors de la journée internationale du chat (le 8 août) que Sandra a découvert Bruce sur la page Facebook du refuge.

« Quand j’ai vu sa photo, cela m’est allé droit au cœur », raconte Sandra.

Elle a décidé d’aller le voir au refuge, mais savait qu’elle ne pourrait pas le ramener avec elle, son propriétaire interdisant les animaux domestiques.

Quand elle est arrivée, Bruce l’a tout de suite regardé avec des petits yeux tristes.

Sandra est rentrée chez elle, mais elle avait le cœur brisé. Elle espérait qu’il trouve rapidement une famille, mais elle allait tous les jours sur la page du refuge voir s’il était encore proposé à l’adoption.

Lorsqu’elle a appris qu’il avait une infection des voies respiratoires supérieures, elle est allée le voir et a continué à s’y rendre régulièrement.

Mais au bout d’un mois, Bruce n’avait toujours pas de famille. Sandra ne pouvait plus tenir. Elle a demandé la permission à son propriétaire, lui demandant de faire une exception, sans oublier d’envoyer une photo de l’adorable chat.

Et le propriétaire, attendri, a accepté !

Une fois arrivé à la maison, Bruce s’est tout de suite senti chez lui. Il s’est mis à ronronner, les pattes tendues, allongé au sol. Il savait qu’il était enfin chez lui pour toujours !

Il n’a pas arrêté de ronronner toute la nuit. Depuis ce jour-là, il me suit partout où je vais, raconte Sandra.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *