Home

9 Choses Importantes à Savoir Avant D’adopter Un Chat

Avoir envie d’un petit félin chez soi est une chose, faire le pas de l’adoption en est une autre ! Il est donc indispensable de s’interroger suffisamment avant de prendre une décision qui vous engagera pour au moins dix ans.

  1. Peut-on adopter un chat ?

Oui, bien sûr, les SPA proposent pour une somme modique de nombreux chats (essentiellement des chats de gouttières). En échange, vous réaliserez une bonne action et adopterez un chat qui a subi tous les examens nécessaires (identification par tatouage ou puce électronique, vaccination et tests vétérinaires complets dont la leucose). La SPA offre aussi une garantie : si votre chat est malade dans les quinze jours de son adoption, la SPA prend en charge de ses soins gratuitement.

  1. Qu’en est-il des chats trouvés dans la nature ?
    Il est indispensable de l’emmener au plus vite chez votre vétérinaire afin de réaliser les tests les plus élémentaires, son identification, et sa vaccination. Si le chat est adulte, il risque de développer un caractère soit peureux soit agressif et demande parfois plus de temps pour être apprivoisé.
  2. Vaut-il mieux acheter un chat chez un éleveur?

Ils sont en effet des professionnels habilités et identifiés par un numéro du Répertoire des Entreprises. Ils sont généralement de très bons conseillers et doivent vous poser des questions sur votre recherche afin de vous offrir le chat le plus à même de répondre à vos attentes. Ils sont aussi les personnes idéales pour les chats de races. Vous pouvez demander leurs coordonnées à votre vétérinaire ou à l’antenne du LOOF de votre région.

  1. Quel est l’âge minimal du chat pour une adoption?
    8 semaines, c’est l’âge minimal en dessous duquel un chaton ne peut être vendu. C’est en effet à partir de cet âge que le chat a reçu une éducation de base par sa mère en particulier les autocontrôles comme les morsures ou les griffes. C’est aussi à partir de cet âge que son comportement social est réglé et qu’aucun trouble comportemental grave ne pourra survenir.
  2. Quels sont les documents obligatoires ?
    Une carte d’identification (obligatoire depuis l’arrêté du 30 juin 1992) qui doit présenter le chat (numéro d’identification, nom, race, sexe… ainsi que le vétérinaire qui a procédé à son identification). À noter que le nouveau propriétaire devra procéder au changement en envoyant ses coordonnées au Fichier National Félin. Une attestation de vente. Un carnet de bonne santé de moins de cinq jours, le pedigree si le chat en question est un chat de race.
  3. Comment choisir un chaton ?

En regardant tout simplement la portée ! Il ne doit pas être trop remuant, ni agressif envers ses frères et sœurs. Il ne doit pas non plus avoir peur de vous et se laisser manipuler sans cracher ni griffer. Enfin prenez le temps de bien vérifier que ses oreilles sont propres et que ses yeux sont brillants et vifs. Prenez aussi le temps de regarder la qualité de ses poils et s’il ne possède pas des zones blessées ou abîmées.

  1. Qu’est-ce qu’un pedigree ?
    C’est l’arbre généalogique de votre chat. C’est un document donné uniquement si l’animal est un chat de race. Il présente son ascendance sur 3 à 5 générations, son nom, son origine, son sexe, sa robe, la couleur de ses yeux. Depuis 1996, seules les associations adhérentes du LOOF peuvent délivrer ce précieux sésame. Elles travaillent en droite ligne avec le livre généalogique reconnu par le Ministère de l’Agriculture.
  2. Faut-il choisir un chat à poil long ou court ?

Les chats à poils longs nécessitent un entretien important surtout pendant la période de la mue. Les brossages peuvent être même quotidiens pour certaines races ! Si vous n’avez pas trop de temps ou n’aimez pas ramasser des tonnes de poils sur votre canapé, mieux vaut opter pour un animal à poils courts. Attention tout de même : un animal à poils courts est plus frileux et sera plus adapté à une vie en appartement que dans une campagne dans le Nord de la France.

  1. Qu’est-ce qu’un vice rédhibitoire ?

C’est une cause d’annulation immédiate de la vente si le chat est atteint de panleucopénie féline (ou typhus), péritonite infectieuse féline (PIF), infection par le virus leucémogène félin (FeLV) ou leucose féline, l’infestation par le virus de l’immunodéficience féline (FIV).

Alors est-ce que c’était utile pour vous? Dites nous ce que vous pensez!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *