Home

Pourquoi le chat enterre-t-il ces déjections ?

Ce geste est sans cesse cité en exemple pour prouver la propreté méticuleuse du chat. Les propriétaires de chien mal propre se voient souvent rappeler ce fait part des propriétaires de chats, qui en profitent alors pour souligner la supériorité de la race féline sur la canine. Interprétée comme un signe de propreté, comme cela se fait communément, cette habitude des achats d’enterrer leurs déjections de leur part ne résiste pas, quoi qu’il en soit, à l’analyse.

Pourquoi le chat enterre-t-il ces déjections ?
Pour masquer l’odeur
La vérité, c’est que les chats procèdent ainsi afin de limiter la propagation de leur odeur. Enterrer ces déjections est le geste d’achat dominé, un chat craintif à cause de son rang hiérarchique. Cela a été prouvé que lorsqu’on a examiné de près la vie sociale des chats harets. On a découvert que les mâles dominants, loin d’enfouir leurs déjections, les déposaient en fait bien en vue sur de petites buttes, ou sur tout autre point élevé de leur environnement, où l’odeur pouvait se diffuser alentour avec un effet maximal. Seuls les chats les plus faibles, les plus soumis enterraient leurs déjections.

un signe de soumission au maitre
Le fait que nos petits compagnons semblent toujours prendre autant de soin à les dissimuler a indiqué à quel point il se considère comme dominé par nous. Cela n’est guère surprenant. Physiquement, nous sommes plus forts que eux. Nous contrôlons totalement cette élément primordial dans la vie d’un félin : la nourriture. Notre domination remonte au temps de son enfance, et n’a jamais été sérieusement mis en doute. Si même les grands félins, comme les lions, peuvent être maintenu toute leur vie dans cette subordination par des maîtres bienveillants, comment s’étonner qu’un petit chat domestique soit intimidé par nous et que, pour cette raison, il fera bien attention à recouvrir scrupuleusement ces déjections.

Évidemment, une couche de terre ou de litière ne suffit pas à éclipser est tout à fait l’odeur, mais cela ne l’a réduit d’une façon considérable. De cette manière le chat peut continuer à faire connaître sa présence par ces odeurs, mais pas au point de constituer une menace sérieuse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *